fbpx

Ceci est une page d’exemple. C’est différent d’un article de blog parce qu’elle restera au même endroit et apparaîtra dans la navigation de votre site (dans la plupart des thèmes). La plupart des gens commencent par une page « À propos » qui les présente aux visiteurs du site. Cela pourrait ressembler à quelque chose comme cela :

Bonjour ! Je suis un mécanicien qui aspire à devenir acteur, et voici mon site. J’habite à Bordeaux, j’ai un super chien baptisé Russell, et j’aime la vodka-ananas (ainsi qu’être surpris par la pluie soudaine lors de longues balades sur la plage au coucher du soleil).

…ou quelque chose comme cela :

La société 123 Machin Truc a été créée en 1971, et n’a cessé de proposer au public des machins-trucs de qualité depuis lors. Située à Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson, 123 Machin Truc emploie 2 000 personnes, et fabrique toutes sortes de bidules super pour la communauté bouzemontoise.

En tant que nouvel utilisateur ou utilisatrice de WordPress, vous devriez vous rendre sur votre tableau de bord pour supprimer cette page et créer de nouvelles pages pour votre contenu. Amusez-vous bien !

Timeline

1958
»août

1958

1958
1958 C’est dans une case créole, située à St-Louis près de l’église, que l’entreprise familiale est née. Osmann MOOLAND, fondateur, y avait installé son bureau et s’est lancé dans l’exploitation des services de « lignes régulières ».

1958

1958

C’est dans une case créole, située à Saint-Louis près de l’église, que l’entreprise familiale est née. Osmann MOOLAND, fondateur, y avait installé son bureau et s’est lancé dans l’exploitation des services de « lignes régulières ».

1967

1967

L’entreprise exploite les premiers circuits de transport scolaire mis en place par les communes de Saint-Pierre et Le Tampon.

1984

1984

L’entreprise familiale est le premier transporteur à adhérer au projet de la SEMITTEL, alors toute première « SEM Transport » de La Réunion portée par la SIVOMR (l’actuelle CIVIS), avec le lancement du réseau « bus fleuri », devenu ALTERNEO depuis 2010.

1992

1992

Prise de contrôle de SETCOR SA, la plus ancienne société de transport de voyageurs née des cendres de l’ancien réseau de chemin de fer de La Réunion (RTR). Lancement de la branche « Tourisme » en partenariat avec deux grands Tour-Opérateurs français de l’époque.

1996

1996

EVOTRANS remporte le 1er marché « Car Jaune » pour 10 ans dans le cadre du GIE de transports. Premier autocariste réunionnais à décrocher la Charte Réunion Qualité Tourisme (RQT) délivrée par la CCIR, qui récompense le savoir-faire des professionnels du tourisme.

1999

1999

1er groupe de transport sur le plan national à conclure un accord sur la réduction du temps de travail dans sa version « offensive » (loi AUBRY).

2003

2003

Le groupe célèbre ses 45 ans d’activité. Le trophée « Flamboyants d’Or » vient récompenser onze années d’expérience dans le secteur du tourisme.

2007

2007

Obtention aux côtés de la SEMTO de la DSP de transport urbain « Kar’Ouest » qui dessert le territoire du TCO.

2008

2008

Le Groupe MOOLAND célèbre ses 50 ans ! Il conclut avec ses partenaires sociaux un double accord d’intéressement et de participation et signe avec l’Etat le 1er contrat de mixité sociale à l’île de La Réunion.

2009

2009

Ouverture de deux nouveaux centres d’exploitation à la Plaine-des-Cafres et à Sainte-Suzanne. Obtention de lignes de transports scolaires de la CIREST.

2010

2010

Transporteur officiel des équipes de France et de Chine avant la Coupe du Monde de Football 2010. Remporte le marché de transports scolaires de Mayotte aux côtés d’un partenaire transporteur réunionnais et du groupe Transdev.

2011

2011

Nouvelle charte graphique du groupe.

2012

2012

Prise de contrôle de la SARL TRANSALAZES, qui assure la desserte des réseaux urbain et scolaire du cirque de Salazie.

2013

2013

Célébration des 55 ans du groupe familial. Cérémonie de remise de médailles du travail. Obtention de la DSP de transport urbain de la CIREST aux côtés de la SEM ESTIVAL.

2014

2014

Création de FORMATOM, centre de formation du groupe. Remporte la DSP de transport urbain de la CIREST aux côtés de la SEMITTEL. Partenariat avec le groupe industriel français DERICHEBOURG pour l’exploitation du marché de collecte des ordures ménagères de la CASUD.

2016

2016

Obtention de la DSP de transport urbain de la CINOR, aux côtés de la SODIPARC.

2017

2017

Lancement de la 1ère ligne MACRON d’outre-mer en juillet 2017 « JETCAR OI »

2020

2020

Remporte la DSP de transport urbain de la Communauté d’Agglomération de Cayenne (CACL) en Guyane dans le cadre d’une SEMOP.

2021

Labeur et Partage en héritage

Cet ouvrage, le premier du genre, raconte la vie d’un des pionniers des transports de voyageurs à La Réunion, Osmann Mooland ; sinon le pionnier, de par l’histoire de ses grands parents arrivés de l’Inde très jeunes, à la fin du XIXe siècle, dans une île encore colonie de la République et en proie à de graves difficultés économiques et sociales.

L’ouvrage retrace d’abord l’itinéraire extraordinaire emprunté par les grand-parents d’Osmann (Cassim et Fatma), venus du Gujarat, qui ont bravé toutes les tempêtes de la vie pour s’intégrer dans la société postesclavagiste de l’époque. Ils finiront néanmoins par élire domicile sur les hauteurs de l’est de La Réunion, dans le fin fond d’un des trois Cirques(1), Salazie; là où ils ont donné naissance à 4 garçons dont Amode qui deviendra le père d’Osmann. Là où père, fils et conjointes vont se construire un modèle de vie tout à fait singulier : autour du travail (commerce, agriculture, transports de voyageurs), autour de la religion musulmane (développée par les Mooland à Salazie au début du XXe siècle), autour aussi des rapports sociaux intenses avec d’autres familles musulmanes de l’île mais également avec la grande bourgeoisie dont ceux tissés avec le Docteur Raymond Vergès(2) (Médecin en chef à l’hôpital des thermes, maire du Cirque, un des pères fondateurs de la départementalisation obtenue au forceps en 1946).

Osmann, né en 1933, est le seul de la 3ème génération des Mooland, à faire perdurer le flambeau des Transports de passagers dans une île qui s’est profondément transformée au cours du XXe siècle : sa population est passée de 200 000 à 800 000 habitants, la maison en dur a fait place à la « caz en bois sous paille », l’électricité a remplacé la « lampe titus , l’eau potable est arrivée au robinet, les chemins étroits et poussiéreux ne sont plus que de vieux souvenirs avec le goudron qui a envahi routes et 4 voies, les
voitures et les bus ont tourné le dos aux carrioles et car courant d’air, … .

L’ouvrage conduit ainsi le lecteur sur tous les chemins parcourus par cet enfant de Salazie. Il le suivra de son village natal, où il a effeuillé sa jeunesse en étant orphelin à 8 ans, à Saint-André (une ville du littoral, porte d’entrée du Cirque de Salazie) où il a exploité sa première ligne de bus auprès de son père adoptif (« papa gâteau ») et ce, jusqu’à Saint-Louis là où il a posé ses valises à la fin des années 1950. C’est dans cette ville du sud de La Réunion que le lecteur terminera son voyage, il assistera au mariage d’Osmann avec la belle Zoubéda Patel (la fille d’un autre grand transporteur de voyageurs) et à la fondation de son entreprise, TMO (Transports Mooland Osmann) qui deviendra, plus d’un demi-siècle plus tard, l’une des sociétés de transports publics les plus florissantes de La Réunion. Le lecteur admirera la construction de ce projet de vie qui a avancé pas à pas sur des routes semées d’embûches (dettes colossales à résorber, malentendus entre les familles du transport, conflits de
générations au sein de sa propre famille, …) mais dont la seule boussole était le transport.

L’ouvrage révèle ainsi que ce transport qui a dicté toute la vie d’Osmann est d’abord l’oeuvre d’un héritage transmis par son grand-père (un maître dans la confection des calèches) ainsi que par son père et ses oncles. Il montre aussi que c’est sa foi musulmane qui l’a amené à magnifier l’amour en faisant du partage une philosophie de vie ; cette foi issue d’une éducation qui a été portée avec force par les Indo-musulmans venus du Gujarat à la fin des années 1890, dont le grand-père d’Osmann a été l’un des composants. Il laisse enfin au lecteur imaginer l’extraordinaire destin (« Tadkir » en arabe) qui a porté Osmann pour mener à bien son existence.

Pour faciliter la compréhension de cette existence singulière, celle-ci a été découpée selon un ordre chronologique en 5 tranches (de vie ou chapitre, en sus du 1er consacré à la folle aventure de ses grands-parents), contextualisées dans l’histoire sociale et économique de La Réunion. Les 6 chapitres ont été par ailleurs abondamment illustrés de photographies (très anciennes pour certaines-parfois inédites de l’histoire des Indo-Musulmans de La Réunion, plus contemporaines pour d’autres) ; ils comportent également des encadrés qui mettent en exergue soit les anecdotes qui ont émaillé la vie d’Osmann soit les aspects poignants de son parcours.
Saint-Louis, mars 2021/Joseph Payet

1. Sorte de vastes caldeiras aux parois abrupts, accrochées sur les flancs du massif du « Piton des Neiges », le plus haut sommet de La Réunion.
2. Le père de Paul Vergès (fondateur du Parti Communiste Réunionnais, maire, député, sénateur de La Réunion) et de Jacques Vergès (célèbre avocat du Barreau de Paris).

No image available

Affiché le 16/02/2021

INDEX ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMMES HOMMES SETCOR

Le total des indicateurs calculables est ramené sur 100 points en appliquant la règle de la proportionnalité.

INDEX ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE FEMMES HOMMES transports mooland

L’index est incalculable car le nombre de points maximum des indicateurs calculables est inférieur à 75.
 
2020

Le Groupe Mooland a le plaisir de vous inviter à parcourir la dernière parution de la Newsletter du Groupe et vous souhaite de trop bonnes fêtes de fin d’année 2020.

Pour lire la Newsletter, cliquez ici

Rendez-vous à l’année prochaine.